Une première dans le département, au service des habitants! Signature d’une convention tripartite SDIS 05/ CHICAS-SAMU05/ CPTS Champsaur-Valgaudemar

SIGNATURE D’UNE CONVENTION POUR LA DÉPOSE DES VICTIMES TRANSPORTÉES PAR LES POMPIERS EN CABINETS MÉDICAUX.

C’est une première dans le département des Hautes-Alpes et dans la Région Sud-PACA !

https://www.dici.fr/actu/2020/12/08/hautes-alpes-champsaur-valgaudemar-professionnels-de-sante-se-coordonner-grace-1ere-cpts-de-region-1470843

https://alpesdusud.alpes1.com/news/hautes-alpes/86897/hautes-alpes-signature-d-une-convention-entre-le-sdis-05-le-samu-et-la-cpts-champsaur-valgaudemar

Le lundi 25 janvier 2021, à Saint Jean Saint Nicolas, a eu lieu la signature d’une convention tripartite entre le SDIS 05, le SAMU/Centre 15 et la CPTS Champsaur-Valgaudemar.
Cette convention va permettre la prise en charge des victimes transportées par les véhicules des sapeurs-pompiers au sein des cabinets médicaux du territoire, évitant ainsi des passages aux urgences inutiles.
Un partenariat au service de la population, pour une prise en charge de proximité.
Grâce à ce partenariat inédit entre les médecins généralistes libéraux, les pompiers et le SAMU/Centre 15, les patients victimes d’accident domestique ou de la voie publique pris en charge par les sapeurs-pompiers vont pouvoir être déposés au sein des différents cabinets médicaux du Champsaur-Valgaudemar, si leur cas le permet. Les premiers soins leur seront prodigués au plus près de leur domicile, leur évitant un passage aux urgences parfois inutile. Bien sûr, les urgences vitales et les cas les plus graves resteront dirigés vers les urgences, sous la supervision du médecin régulateur du SAMU.

Un engagement des médecins libéraux du territoire
Ce protocole de dépose et de prise en charge des victimes au sein des cabinets médicaux repose sur un engagement fort des médecins libéraux du Champsaur-Valgaudemar, pour une offre de soin adaptée à un territoire rural et montagnard. Médecins de montagne, ils sont habitués à répondre aux demandes de soins de la population résidente, des touristes et des saisonniers, notamment en matière de traumatologie liée aux activités de pleine nature. Cette convention s’inscrit pleinement dans leur pratique de médecins généralistes de montagne.